Chargement en cours... / loading...

Finances > Epargne > Retraite

 Les Zones de Revitalisation Rurale (ZRR)

Conseils simulation retraite patrimoine ZRR

Articles sur "Epargne"Les Zones de Revitalisation Rurale ( ZRR )

Dossiers :

Les Zones de Revitalisation Rurale ( ZRR )

Les Zones de Revitalisation Rurale ( ZRR )

Les Zones de Revitalisation Rurale ( ZRR ) ont été instaurées par la loi d’orientation pour l’aménagement et le développement du territoire (loi du 4 février 1995), afin de lutter contre la désertification de ces zones.

En 1999, 11.674 communes étaient concernées, soit 4,44 millions d’habitants.

Ce sont des territoires faiblement peuplés (communes des arrondissements dont la densité est égale ou inférieure à 33 habitants au kilomètre carré, cantons dont la densité est égale ou inférieure à 31 habitants au kilomètre carré), dont la population totale ou la population active diminue, ou dont le taux de la population active agricole est supérieur au double de la moyenne nationale.

Fonctionnement

Les investisseurs doivent acheter un bien situé dans une résidence de tourisme en Zone de Revitalisation Rurale, voire dans certaines zones rurales (zones concernées par l’objectif n°2 des fonds structurels communautaires), avant le 31 décembre 2006.

L'investissement doit concerner soit l'acquisition d'un logement neuf (ou en état futur d'achèvement), soit la réalisation de travaux de reconstruction, d'agrandissement, de grosses réparations ou d'amélioration.

Selon le Code Général des Impôts, la résidence de tourisme est un établissement commercial d'hébergement classé faisant l'objet d'une exploitation permanente ou saisonnière, géré par une seule personne physique ou morale.

Le bien doit être loué non meublé ( non-meublé ) à un exploitant de résidence de tourisme, via un bail commercial, pour une durée minimale de 9 ans. Le contrat doit débuter dans le mois suivant la date d’acquisition ou la date d’achèvement du logement.

Avantages fiscaux

Les investisseurs bénéficient d’une réduction d’impôts représentant 25% du montant de l’investissement. Ce dernier montant est cependant plafonné à 50.000 euros (100.000 euros pour un couple soumis à l’imposition commune).

Le Code Général des Impôts souligne qu’en cas de non-respect de l'engagement de location ou de conservation des parts, la réduction d'impôt est reprise au titre de l'année de rupture de l'engagement, de cession du logement ou de cession des parts.

La TVA sur l’acquisition peut en outre être récupérée. Cependant, la déduction applicable aux revenus fonciers passe de 14% à 6% sur les 9 premières années de location.

De plus, l’investisseur peut se réserver des périodes d'occupation du logement, d'une durée limitée à 8 semaines par an.

Leader des conseils ZRR sur internet,
secteur placements de loisirs



index
Répertoire Plan du site
ImmoScoop
menu